Voici un guide de changement les roulements de boîtier de pédalier Sram GXP.

Présentation

Les boîtiers de pédaliers intégrés ne durent jamais très longtemps. C’est ce qu’on constate généralement après un à deux ans d’utilisation. Roulements qui grattent, jeu irrécupérable… Le Gaea que j’ai présenté il y a un peu plus d’un an n’a pas échappé à la règle. Le boîtier, bien qu’assez fluide, présente un jeu important. Après démontage, il s’est avéré que ce jeu est causé par le roulement droit, le gauche étant dans un bon état.

Alors quel choix avons-nous en tant face à ce problème ? Racheter le même boîtier à 20€ qui tiendra un an ? Passer sur un boîtier haut de gamme comme un Hope ou un Chris King, sachant que pour le prix d’un, on en achète 5 bas de gamme ? Dernière solution : changer uniquement les roulements. Dans mon cas, pour le prix d’un boîtier d’origine, je monte des roulements Enduro Bearings ABEC 3 ( trouvés chez Purebike), déjà relativement haut de gamme par rapport aux roulements que l’on trouve en première monte. Bien entendu, il faudra attendre au moins un an pour savoir si ce choix est pertinent, mais j’ai déjà une expérience très satisfaisante avec ces roulements qui équipent notamment les moyeux Powerway du VTT Gaea, et qui sont proches de l’état neuf (roulements encore graissés, fluides, ne grattent pas…).

C’est donc l’occasion de vous présenter la procédure pour changer vos roulements vous-mêmes. L’opération n’est ni longue ni compliquée. Vous pourrez vous en faire une idée assez précise avec le tuto qui suit. Côté matériel, rien de très exotique. Ce qui vous manquera probablement, c’est la presse à roulement, mais je vous montre aussi un moyen d’en fabriquer une pour la modique somme de…

Matériel

  • Outil pour démonter les cuvettes du boîtier de pédalier (non obligatoire, mais fortement conseillé)
  • Marteau
  • Petit tournevis plat
  • Chasse-clou
  • Presse à roulements (voir plus bas la méthode pour fabriquer une presse « maison »)

Démontage des anciens roulements

  1. On commence évidemment par retirer le pédalier. Les caches viennent alors tout seuls. Je recommande de démonter les cuvettes pour être plus à l’aise.
  2. On retire les circlips à l’aide d’un petit tournevis platdémonter le circlip
  3. Il faut maintenant sortir les roulements (étape la plus pénible). Munissez-vous d’un chasse clou, et tapez à l’aide d’un marteau sur la partie intérieure du roulement en répartissant les coups afin que le roulement se déplace uniformément. Vous pouvez vous aidez d’un morceau de tissu pour maintenir le chasse-clou en place. Si vous avez un chasse cuvette de jeu de direction, cela peut aussi être d’une aide précieuse. Dans mon cas, le roulement gauche est venu beaucoup plus facilement que le droit.

montage des nouveaux roulements

  1. Une fois qu’on a retiré les anciens roulements on nettoie bien la cuvette, et on réinstalle les nouveaux roulements à l’aide de la presse.presse roulement adapté
  2. On réinstalle les circlips. Ces derniers jouent le rôle de butées pour les roulements, il va donc falloir les repousser pour qu’ils viennent au contact.placer la bague intérieure
  3. Il faut maintenant régler la position du cyclindre pris dans le roulement gauche. Il faut le repousser vers l’extérieur jusqu’à ce que le cache en étoile ne soit plus au contact de la cuvette une fois en place. Le cylindre glisse assez facilement, vous pouvez simplement poser un cylindre dessus, et taper gentillement au marteau.
  4. Vous pouvez maintenant remonter les cuvettes, les caches et le pédalier.

 

Comment fabriquer une presse à roulements « maison »

Trois ingrédients sont nécessaires : une tige filetée, des boulons, des rondelles.

Tige filetée : Moins de 3€ en acier zinguée, sachant que vous n’en utiliserez qu’un dixième et que le reste vous servira pour d’autres bricolages. Prenez le diamètre le plus élevé tant que c’est inférieur au diamètre du roulement que vous voulez pressez (22mm dans le cas d’un roulement gauche Sram GXP, 24mm pour un Shimano, 30mm pour un BB30 etc…). Pensez que cette presse pourrait vous servir pour autre chose, comme par exemple changer les roulements de vos moyeux, donc sélectionnez le diamètre en conséquence.

Ecrous : Moins de 5€ en lot de 5 ou 10…  Il vous en faut deux du même diamètre que celui de la tige. Éventuellement un troisième boulon peut vous aider à maintenir vos rondelles centrées d’un côté de la presse…

Rondelles : Moins de 5€ par lot. Ce n’est pas le plus facile à trouver. Vous devez trouver des rondelles d’un diamètre interne supérieur ou égale à votre tige filetée. Plus ce diamètre sera proche de celui de la tige, plus la rondelle sera facilement centrée par rapport à celle-ci. Si vous êtes équipés d’une bonne perceuse à colonne, c’est l’occasion de l’utiliser pour réaliser la rondelle parfaite ! Pour le diamètre extérieur, vous cherchez quelque chose d’inférieur ou égale au diamètre extérieur de votre roulement. Si ce diamètre est supérieur au diamètre extérieur du roulement vous risquez de ne pas pouvoir l’enfoncer dans la cuvette. Idéalement vous voulez que la rondelle soit au contact de la partie en métal inférieure ou supérieure. Si la rondelle n’est en contact qu’avec la partie inférieure, il y a un risque pour que vous sépariez les deux parties… En général, sur un roulement neuf qu’on presse dans une pièce bien propre (et légèrement graissée), agir sur la partie inférieur d’un roulement devrait passer.

Une fois que vous avez tout le matériel, vous assemblez les pièces de la manière suivante :

J’ai mis deux boulons serrés l’un contre l’autre d’un côté pour créer un point fixe sur la tige.