Carbonarabike

Le blog des pièces de vélos exotiques !

Menu Close

Comparatif des gammes phares Shimano SLX, XT, XTR

Les groupes Shimano SLX, XT, et XTR 10 vitesses équipent de très nombreux vélos, et pour cause une fiabilité impressionnante et un coût relativement modéré (pour les versions SLX et XT). Les composants de ces trois gammes, à configuration égale (nombre de plateaux, cassettes, etc…) sont parfaitement interchangeables. Cela permet de mixer les différents éléments sans le moindre problème. Entre les trois gammes, la qualité d’usinage varie peu, et les fonctionnalités sont finalements équivalentes. Par conséquent le facteur le plus déterminant reste le choix des matériaux : alu, carbone, acier ou titane. Voyons comment optimiser ce qui pourrait être votre prochain groupe !

 

Les poids et prix ci-dessous (dans l’ordre SLX, XT puis XTR) sont donnés à titre indicatif, même s’ils tentent de se rapprocher au maximum de la réalité. Les prix varient biensûr d’un commercant à l’autre, et les poids d’une production à l’autre. Un tableau récapitulatif est donné en bas de page. 

Commandes de vitesses : 

Les trois déclinaisons SLX, XT, et XTR, sont toutes réussies. Mention spéciale pour la version XTR qui est d’une précision et d’un agrément sans pareil ! Evitez les fixations Direct Mount qui limitent les possibilités de réglages.

La paire :

284g, 255g, 207g

40€, 65€, 140€

shifter-xtr-direct-mount-i-spec-b-2

La vis de réglage est inaccessible une fois le shifter monté.

          

Dérailleurs avants : 

Presque aucune différence entre les trois versions. Le poids varie peu, et les changements de plateaux sont rapides et précis, quelque soit la gamme. Il en est de même pour la durée de vie. Même de près, il est difficile de déceler les différences entre le XTR et le SLX. N’hésitez pas, utilisez ce dernier.

Version collier bas, double plateau :

130g, 142g, 134g

23€, 28€, 60€


 Dérailleurs arrières : 

La finition et le poids varient réellement selon la gamme. Nous conseillons très fortement l’utilisation du sytème Shadow +, quitte à descendre en gamme. Ce système permet de bloquer les mouvements de la chappe, et donc d’empêcher la chaîne de dérailler ou de venir claquer contre la base du vélo. La version XTR, de loin la plus légère, est d’une finition impressionnante, et étrangement, l’aspect du XTR fait écho à celui du pédalier SLX…

En Shadow +, chappe moyenne : 

303g, 258g, 208g

52€, 62€, 140€

derailleur-arriere-xtr

La molette d’activation du système de blocage de la chappe est en plastique sur le modèle SLX et XT.

 

Pédaliers : 

Le poids va être le facteur critique. Sinon les trois pédaliers fonctionnent de manière équivalente. L’usinage complexe des plateaux permet de guider la chaîne d’un plateau à l’autre. Ils ont tout trois un visuel bien spécifique. C’est sûrement l’élément où les gammes sont visuellement les plus distinctes. A noté que seul le pédalier SLX utilise des plateaux en acier, plus durables que ceux en aluminium utilisés sur les pédaliers XT et XTR. Quand on connaît le prix de ses derniers, c’est un élément important à prendre en compte dans le budget.

En double plateaux 28/40, manivelles de 175mm, avec boîtiers :

821g, 798g, 712g

100€, 140€, 365€

pedalier-derailleur-slx-chaine-xtr

La finition alu brossée du pédalier SLX est la même que celle du corps de dérailleur arrière XTR.

 

Chaînes :

Que ce soit en SLX, XT ou XTR, Shimano nous impose d’utiliser un rivet spécifique pour boucler la chaîne. Ce qui implique qu’il vous faudra racheter un rivet si vous désirez raccourcir la chaîne, deux pour l’allonger. Du reste le montage est assez délicat, et la moindre imprécision est éliminatoire, prenez le temps de lire la notice fournie. La version XTR s’avère parfaitement fiable, même en condition extrême et sans entretien. Pour les autres, il faudra tout de même rester attentif à la lubrification pour obtenir les durées de vie annoncées.

En 114 ou 116 maillons :

280g, 260g, 240g

17€, 20€, 30€

xtr-dura-ace-chain

A condition d’être bien montée, la chaîne Shimano est une valeur sûre !

 

Cassettes :

Des écarts de poids conséquentes entre la SLX et la XT, dues à l’utilisation de matériaux différents, mais la qualité d’usinage reste une constante, et le fonctionnement de même qualité. La version XTR est moins durable que ses équivalentes XT et SLX, notamment à cause de l’utilisation de pignons en aluminium, qui résistent moins dans le temps que leur équivalent acier ou même titane, qui équipent d’ailleurs le haut de la cassette. Au vu de la différence de poids et de prix, on conseille fortement la cassette XT. 

En denture 11-36 :

497g, 295g, 272g,

35€, 45€, 160€ 

cassette-slx-xt-xtr

Les pignons de la cassette SLX sont en acier.

 

 Freins Shimano slx xt xtr : 

On aime ou on n’aime pas, mais les freins Shimano restent une référence quant à la fiabilité. Là aussi on trouve des différences de finition notoires. Cependant les trois versions donnent d’excellents résultats sur le terrain.

590g, 546g, 457g

100€, 150€, 300€

frein-xtr-shifter-shimano-xt

Esthétiquement, le levier XT est loin de faire l’unanimité, notamment à cause de l’aspect plastique du capot.

  

Bilan :

Composant Description SLX XT XTR
Shifter La paire, sans les câbles  284g / 40€  255g / 65€   207g / 140€
Dérailleur avant Double plateau à collier  130g / 23€  142g / 28€  134g / 60€ 
Dérailleur arrière Chappe longue, système Shadow +  303g / 52€  258g / 62€   208g / 140€
Pédalier 28/40, 175mm, avec boîtiers  821g / 100€  798g / 140€  712g / 365€
Chaîne  En 114 ou 116 maillons  280g / 17€  260g / 20€  240g / 30€
Cassette 10 vitesses, denture : 11-36  497g / 35€  335g / 45€   272g / 160€
Frein Levier+etrier+durite, sans disque  590g / 100€  546g / 150€  445g / 320€ 

L’avis Carbonara :

Si vous partez d’une feuille vierge, et désirez optimiser votre groupe, le meilleur choix pour l’agréement de votre vélo consiste à utiliser les shifters XTR. En effet, avec le levier de frein et les pédales, c’est le seul élément de transmission avec lequel vous serez directement en contact. Bien que la différence de prix entre le shifter XTR et XT soit conséquente, vous vous y retrouverez très largement. Le shifter XTR est certainement le meilleur au monde. L’axe du levier est monté sur roulement annulaire, ce qui permet de gommer toute sensation mécanique de tirer un câble. Les nouveaux shifters di2 donnent la même sensation, c’est dire…

Ensuite, si cet achat enboutit sérieusement votre porte-monnaie, gardez encore quelques billets pour une chaîne XTR. Cette fois-ci, la différence de prix est moins marquée, mais le gain est quand même là : meilleure fiabilité, meilleure durabilité.

S’il reste encore un peu de souplesse dans le budget, votre dernier investissement devrait porter sur le système Shadow +, qui est d’un agréement sans pareil. Tant que le système sera enclanché (on le désactive pour pouvoir démonter la roue), vous n’entendrez jamais votre chaîne toucher la base. Il réduit par ailleurs les risques de déraillement.

Si vous avez pu réaliser ces choix, vous partez déjà sur un très beau groupe. Ensuite, tout choix sera guidé par une préférence de poids. Sur le dérailleur avant, inutile de prendre le XTR (en tout cas pour ce qui est des versions collier bas). Certains pourraient rétorquer un changement de plateau plus rapide. En théorie, peut-être qu’on observe effectivement un gain de quelques millisecondes sur un banc d’essai en laboratoire. Mais d’une part ce gain n’est pas sensible lorsqu’on est sur le vélo, d’autre part, nettoyer et lubrifier sa chaîne régulièrement sera bien plus déterminant.

Pour finir, quelque soit la configuration retenue, la transmission Shimano est l’aboutissement de la transmission mécanique. Si elle est correctement montée, elle se révèle d’une fiabilité exemplaire. En conséquence, si un jour en montant sur votre vélo, vous entendez un bruit suspect, ou un changement de vitesse moins franc qu’à l’habiture, stopez immédiatement et vérifiez votre vélo, vous avez certainement mal remis votre roue, ou quelque chose est mal monté.

Prenez aussi en compte l’usure des pièces. Selon l’utilisation et l’entretien que vous en faîtes, vous pourrez observer au bout de 1500 km que l’usinage des plateaux est déjà bien usé, ou alors que les pignons de la cassette sont voilés. Dès lors il ne faudra plus attendre que le groupe fonctionne comme au premier jour, et peut-être envisager un remplacement des pièces d’usures… Notez aussi qu’une cassette et une chaîne ne fonctionneront ensemble qu’ils ont le même taux d’usure. Ainsi, installer une chaîne neuve sur une cassette déjà usée donnera de très mauvais résultat (surtout sur les plus petits pignons !). Les chaînes Shimano sont celles qui donnent le meilleur résultat avec ce groupe, inutile d’aller chercher une chaîne d’une autre marque. Vous pouvez cependant vous permettre d’utiliser les attaches rapides d’autres marques (Sram, KMC) pour fermer la chaîne. Ce n’est pas conseillé, mais cela fonctionne. D’ici là profitez au maximum de chaque tour de roue !

© 2019 Carbonarabike. All rights reserved.

Theme by Anders Norén.